Mon frère

"Je ne sais rien de mon frère mort si ce n’est que je l’ai aimé. Il me manque comme personne mais je ne sais pas qui j’ai perdu. J’ai perdu le bonheur de sa compagnie, la gratuité de son affection, la sérénité de ses jugements, la complicité de son humour, la paix. J’ai perdu ce qui restait de douceur au monde. Mais qui ai-je perdu ?"
Daniel Pennac mêle les souvenirs de son frère disparu à des extraits de Bartleby le scribe, d’Herman Melville. Entre les lignes de cet énigmatique roman, qu’il a adapté et joué sur scène, il ravive la mémoire et l’humour de ce frère tant aimé.
Daniel Pennac nous livre avec tendresse les meilleurs passages d’un texte qu’il aime et qu’il connaît par cœur, entrelacés de souvenirs personnels. Délicieux et émouvant.